Meilleures ventes

Le Lauryl Sulfate de Sodium

Son rôle est de dissoudre la graisse présente à la surface des cheveux et par la même occasion de se débarrasser de la saleté qui y est associée (poussière, cellules mortes…). Il est aussi à la base de la mousse.

Le problème est que cette graisse sert à maintenir l’hydratation des cheveux et du cuir chevelu en freinant l’évaporation de l’eau. Par conséquent, tout shampooing (sodium laureth sulfate ou pas) capable de dissoudre la graisse du cheveu est potentiellement irritant car sans la graisse pour retenir l’eau, le cuir chevelu est irrité, les cheveux deviennent secs et cassants, les pointes fourchues…

Une question se pose : comment se débarrasser des impuretés sans agresser ?

Il existe des alternatives au Lauryl Sulfate :

 Le cocamidopropyl betaine parexemple s’avère moins irritant car sa capacité à dissoudre les graisses est inférieure à celle du SLES il ne dissout pas toute la graisse des cheveux, du coup, les risques de sécheresse et d’irritation sont moindres. C’est la raison pour laquelle il tend à remplacer le SLES dans les formules. Dans ce cas il est souvent mélangé à d’autres agents nettoyants jugés « doux » afin d’accroître son efficacité.

D’autres alternatives :

  • Coco Glucoside
  • Decyl Glucoside
  • Disodium Cocoyl Glutamate
  • Laurdimonium Hydroxypropyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Lauryl Glucoside
  • Sodium Cocoamphoacetate
  • Sodium Cocoyl Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Sodium Lauryl Glucose Carboxylate & Lauryl Glucoside
  • Sodium Lauroamphoacetate

 

 Les ingrédients contenant le mot « sulfate » ne sont pas forcément agressifs,

Il existe des dérivés de l’huile de coco tel que le sodium coco sulfate qui est un agent lavant moins irritant que le SLES. Pareil pour les sulfosuccinates, qui seraient formulés à partir d’alcools gras purifiés dérivés de la noix de coco.

 

Au final, devons nous éviter d’utiliser des shampooings à base de sulfates ?

 

Oui si vous entrez dans la catégorie des personnes ayant un cuir chevelu sensible. Pareil pour les personnes au cuir chevelu sec chez qui l’utilisation d’un shampooing à base de sulfates pourrait accentuer le problème de sécheresse. D’aucuns bannissent les shampooings à base de sulfates pour des raisons purement écologiques, d’autres parce qu’elles ont embrassé la cause du bio ou du naturel. Enfin, certaines se basent sur leur propre expérience personnelle pour se forger leur propre opinion.

 

NON si vous ne rencontrez aucun problème avec ce type de shampooings ou si vous êtes en mesure de faire la différence entre un shampooing bien formulé et un shampooing mal formulé. Certaines femmes évitent toute application sur le cuir chevelu et les utilisent uniquement pour « dégraisser » leurs cheveux en cas d’abus de produits contenant des silicones ou des huiles végétales (autrement dit en cas de « surgraissage » des cheveux).

 

Sources Internet

 

A bientôt pour la suite !